Calendar

Calendar

Fév
29
sam
Donnerie @ Salle paroissiale Floreffe
Fév 29 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min

Une initiative de

l’asbl Floreffe en transition en collaboration avec

la Ligue des Familles de Floreffe

Se désencombrer – Éviter le gaspillage – Retrouver le plaisir de donner et recevoir – Sortir des relations d’argent – Échanger en toute convivialité

Avr
5
dim
Café citoyen : parlez-vous la langue de bois ? @ Abbaye de Floreffe - Bar du Landoir
Avr 5 @ 14 h 30 min – 18 h 30 min

Parlez-vous la langue de bois ?

Atelier ludique de désintoxication,

en collaboration avec le CIEP et animé par

Jean-François Rasschaert

Nous sommes dans la vie de tous les jours confrontés à l’usage d’un nouveau champ d’expressions utilisant les euphémismes (dégâts collatéraux), les oxymores (croissance négative), les antiphrases (plan de sauvegarde de l’emploi),les anglicismes (coach), les acronymes (TTIP, RGPD), des mots enjoliveurs (technicien de surface, hôtesse de caisse), des pléonasmes (démocratie participative), des faux-ennemis (charges sociales) qui troublent la compréhension des évènements, qui modifient notre perception du monde et plus encore visent à la détruire. En fait, qui nous manipulent!

Cet atelier nous aide à les débusquer, à en comprendre les principes de base et à développer des anticorps contre ces perturbateurs endoctrinants via quelques exercices et conseils. C’est une forme de cours d’auto-défense intellectuelle visant à développer des résistances collectives

Source : Sémantique : la violence de l’euphémisme,
journal Marianne.
Avr
17
ven
Action et e-mobilisation Journée des Luttes paysannes et sécurité alimentaire
Avr 17 @ 21 h 09 min – 22 h 09 min
Action et e-mobilisation Journée des Luttes paysannes et sécurité alimentaire

Voici une crise qui rappelle l’urgence de relocaliser nos systèmes alimentaires.

Le Réseau de Soutien à l’Agriculture Paysanne (ReSAP) revendique des choix politiques cohérents, en faveur de la relocalisation de l’agriculture vivrière et de la transition agroécologique. C’est en effet la seule voie pour rencontrer les défis urgents du monde agricole : nourrir la population ; lutter contre les dérèglements climatiques et l’effondrement de la biodiversité ; créer des emplois décents pourles paysan.ne.s ; et redynamiser les zones rurales.

Passons à l’action ! Maintenant, le 17 avril et après !

Avec Au programme :

Plus de renseignements sur :

Voir la carte blanche parue dans Le Soir