Le café citoyen a ouvert ses portes

Le café citoyen a frappé les trois coups ce 1er décembre 2019. Le rideau s’est levé sur une animation-débat en petits groupes. Trois questions étaient posées à chacun à partir d’une vidéo. Ça sentait bon le café équitable, la tarte aux pommes et l’ouverture d’esprit!

Rencontres - Échanges - Propositions - ... Actions

Notre idée est d’ouvrir, le temps d’un après-midi ou d’une soirée, un espace de rencontre et d’expression sur un thème proposé.

Pour cette ouverture du café citoyen, il nous semblait évident d’aborder d’une manière ou d’une autre le thème de la transition. Mais sans en donner une définition préalable, qui aurait eu pour effet de limiter les imaginations. Alors que nous voulions les ouvrir, comme nous y invite Bob Hopkins dans son dernier ouvrage, « What if ? » (« Et si ? L’imagination au pouvoir») .

A partir d’une vidéo de témoignages de citoyens en questionnement existentiel, les participants ont répondu par petits groupes à 3 questions simples :

  • Ressentez-vous également un malaise ?
  • Si tout était possible, que feriez-vous pour sortir de cet inconfort ?
  • Enfin, parmi ces idées, laquelle choisiriez-vous de réaliser ?

Les échanges ont duré une heure (3×20 min) donnant lieu à des discussions sereines et sincères dans une ambiance bienveillante garantie par chaque modérateur de groupe. Les propositions et idées ont ensuite été partagées à la vue de tous (voir photos). Quelques notes de violons en « live » ont clôturé l’après-midi autour d’une bonne bière et du bonheur d’être ensemble.

En images